Le travail d’écriture : comment écrire avec fluidité et méthode ?

Le travail d’écriture est la deuxième partie de l’épreuve de français. Si vous souhaitez en savoir plus sur les trois sujets proposés, vous êtes au bon endroit !

travail d'ecriture francais

Le travail d’écriture… cette deuxième partie du baccalauréat de français est la plus importante puisqu’elle est notée sur 16 points. De quoi faire peur. Mais rassurez-vous, vous avez le choix entre trois sujets différents. Vous pourrez ainsi en choisir un sur lequel vous vous sentez le mieux à l’aise : le commentaire de texte, la dissertation ou l’écrit d’invention.

Le commentaire de texte

Le but de cette épreuve est d’expliquer le texte, ses enjeux de manière claire et ordonnée. Votre commentaire doit être organisé et fluide.

L’étape de préparation

Commencez par lire l’ensemble des textes du corpus une première fois sans prendre de notes. Dès votre première lecture terminée, commencez une lecture dite méthodique qui vous permettra de dégager la nature du texte, son genre, ses idées principales, les tonalités, les destinataires, les thèmes principaux, le contexte, la syntaxe… Grâce à cette analyse, vous pourrez avoir une première idée de plan.

Comment rédiger ?

Vous avez sans doute l’habitude, une réponse doit être organisée selon trois grandes parties :

  • L’introduction qui comprend une phrase d’accroche, une présentation de l’oeuvre, du passage et l’annonce du plan.
  • Le développement. En général, il est composé de deux-trois parties qui commencent par une petite introduction (annonce du thème) et incluent deux-trois sous-parties qui développent les idées, étayées par des exemples.
  • La conclusion dont le but est de faire le bilan de toute l’argumentation. Elle se termine par une ouverture qui amène vers autre chose, toujours en lien avec le thème du texte.

La dissertation

La phase de préparation

Avant de commencer à écrire, il est important d’analyser le sujet, la question. Dégagez les mots-clés importants et tentez de les expliquer (ceci vous permettra de bien comprendre le sujet 🙂 ). Selon le thème et votre analyse, vous pourrez déduire une problématique intéressante, rechercher des arguments et exemples afin d’enrichir au maximum votre argumentaire. Construisez votre plan autour duquel votre dissertation va s’articuler.

Les étapes de rédaction

Il y en a trois, et toutes ont des objectifs précis :

  • Une introduction qui se compose d’une phrase d’accroche, d’une annonce du sujet, d’une reformulation de la problématique et d’une annonce de plan.
  • Un développement qui comprend une petite introduction et le développement d’un argument illustré par des exemples et des références littéraires, philosophiques…
  • Le conclusion qui vient faire le bilan de l’argumentation. Une ouverture sur une autre idée en corrélation avec votre dissertation doit conclure votre travail.

 L’écrit d’invention

Si vous êtes créatif, alors l’écrit d’invention est peut-être fait pour vous ! Le travail demandé peut être un texte argumentatif, un monologue, un dialogue, une réécriture…

 L’analyse du sujet

Pour éviter les hors-sujets tant redoutés, prenez le temps de bien analyser le sujet afin d’établir une liste de consignes à respecter : quel genre ? qui est le destinataire ? le locuteur ? quel est le registre ? quel est le contexte ? le thème ? Tous ces éléments vous aideront à y voir plus clair et à démarrer sur de bonnes bases 🙂

 Comment rédiger ?

Votre rédaction doit être complétée par des arguments. Une certaine logique est aussi à respecter tout comme le niveau de langue qui doit être soutenu. N’oubliez pas de mettre en valeur vos connaissances personnelles pertinemment introduites (ceci sera toujours apprécié 🙂 ).

Bonne chance à vous !

N’oubliez pas de tester vos connaissances avant le jour J.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *