Commentaire de texte : comment définir une problématique ?

La problématique est une étape importante. Que ce soit pour le commentaire de texte ou la dissertation, il est important de bien la formuler. Voici quelques conseils pour rédiger une bonne problématique.

best-cf problematique

Après avoir vu la méthode pour rédiger un commentaire de texte et une dissertation, nous allons tenter de vous expliquer la manière de formuler une problématique. Cette dernière est le fruit d’une observation attentive effectuée au préalable. Voici une petite fiche méthode qui vous sera d’une aide précieuse durant votre épreuve écrite de français.

Épreuve de français : quelques rappels

Comme vous l’avez entendu à maintes reprise, votre épreuve écrite du baccalauréat de français se compose de deux parties : une question de corpus notée sur 4 points et un travail d’écriture notée sur 16 points. Pour cette deuxième partie, vous aurez le choix entre un commentaire de texte composé d’une citation, d’une question et d’une consigne de rédaction ; d’un commentaire de texte en lien avec les textes du corpus et d’un travail d’invention.

Problématique : à quoi sert-elle ?

Pour le sujet de dissertation
  • Identifier de manière précise les différentes notions.
  • Délimiter le sujet pour ne pas se perdre dans des généralités non maîtrisées.
  • Orienter l’argumentation.
  • Reformuler ce que vous avez compris et perçu.
Pour le commentaire de texte
  • Identifier le genre littéraire, le thème, le registre du texte.
  • Proposer un plan clair et structuré, une perspective en accord avec les intentions de l’auteur.

Problématique : comment la formuler ?

Le sujet de dissertation

Avant de commencer à formuler votre problématique, il est important de repérer les notions clés. Pour cela, commencez à souligner les mots importants. Ensuite, examinez les relations qu’ils existent entre eux. A partir de ces différentes analyses; vous pourrez trouver une question à laquelle il vous faudra répondre dans une argumentation structurée et organisée sous forme de plan.

La problématique ne doit pas être une question fermée dont la réponse est oui ou non. Elle ne doit pas être non plus une question à laquelle il faut répondre sous forme de listes d’items. Par exemple, “qu’est-ce que la poésie ?” La poésie est une chanson, épopée… Tous ces types de questions sont donc à bannir.

Au contraire, la problématique est très bien formulée lorsque les réponses sont multiples et nuancées. Une bonne problématique commence en général par les questions pourquoi ? En quoi ? Comment ? Quels rapports ?

En quelques mots, votre question doit être :

  • Sous la forme d’une question ouverte.
  • Annoncée après la situation du sujet et l’énoncé du sujet.
  • Avant l’annonce du plan.
Le commentaire de texte

Dans un commentaire de texte, la problématique ne peut être formulée qu’après avoir répondu aux trois questions essentielles :

  • Quel est le thème du texte ? Ce thème peut-il être mis en relation avec l’auteur, le titre de l’oeuvre, l’extrait étudié ?
  • Quel est le genre littéraire du texte (roman, théâtre, poésie…) et son type (narratif, descriptif, argumentatif) ?
  • Quelle est la tonalité ou le registre littéraire du texte (comique, tragique, lyrique, épique…) ?

La problématique peut être sous la forme d’une interrogation directe ou d’une affirmation.

Comme pour le commentaire de texte, la problématique doit être annoncée après l’explication de la situation du texte à expliquer et avant l’annonce du plan qui indique les différentes parties de votre argumentation.

Pour vous aider, voici un petit test de connaissances.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *